L’herbe de blé

Mais qu’est ce que l’herbe de blé ?

L’herbe de blé est la jeune pousse d’herbe de la plante de blé chargée en nutriments, vitamine K et acides aminées, elle est cultivée dans les zones climatiques tempérées.

La découverte de l’herbe de blé :

La consommation de l’herbe de blé remonte à plus de 5000 ans, elle était utilisée dans l’Egypte ancienne pour ses bienfaits sur la santé. Les Romains utilisaient également l’herbe de blé pour soigner les blessures et remettre sur pieds leur guerriers.

Bien plus tard…

1930, le docteur George Kohler, scientifique agricole, analyse les composants des herbes de céréales (dont le jus d’herbe de blé). Il y trouve par exemple une forte quantité en vitamine K, essentielle à la coagulation du sang et à la synthèse des protéines dans le plasma, les reins et les os.

Les bienfaits de l’herbe de blé :

L’acidose :

Les minéraux alcalins et la chlorophylle qu’elle contient permettent de nettoyer le sang et d’alcaliniser le corps en éliminant les radicaux libre. Le corps est donc débarrassé de son acidité que l’on appelle « l’acidose ».

Action anti-inflammatoire :

Les radicaux libre étant le dénominateur commun de plusieurs maladies auto-immunes et donc de douleur, et l’herbe de blé étant un aliment alcalinisant, le jus d’herbe de blé est un aliment de choix pour les personnes souffrant de maladies inflammatoires.

Lutte contre l’anémie :

L’herbe de blé est une bonne source de FER.

Antioxydante :

Sa forte teneur en antioxydants lui permet de combattre les radicaux libres et l’oxydation. L’oxydation étant créée par l’oxygène qui nous est vitale, il nous faut une bonne dose d’antioxydants pour combattre ce phénomène.

Lutte contre les odeurs corporelles :

Son action détoxifiante sur les différents systèmes lymphatique et gastro-intestinal lui permette de lutter contre les mauvaises odeurs du corps et la mauvaise haleine.

Il aide également à garder une bonne santé dentaire.

Favorise la croissance et la régénération musculaire :

Le jus d’herbe de blé est composé de 18 acides aminés, ce qui favorise la croissance et la régénération musculaire.

Prévient le cancer :

C’est grâce à une puissante action antioxydante et alcalinisante que le jus d’herbe de blé aide à prévenir le cancer. 

Des études parlent d’une diminution de 40 % des risques de développer certains cancers.

La candidose :

Les propriétés antibactériennes de l’herbe de blé aident à lutter contre certaines bactéries et mycoses en cas de consommation régulière.

L’élimination des toxines :

La consommation régulière du jus d’herbe de blé aide à détoxifier le système lymphatique et gastro-intestinal ce qui lui permet d’éliminer les différentes toxines du corps.

L’hypertension :

Grâce à sa forte teneur en chlorophylle (70 %) qui a, à quelque chose près, la même structure moléculaire chimique que les globules rouges, le jus d’herbe de blé aide à réguler la pression artérielle.

Le système immunitaire :

Il suffit de boire du jus d’herbe de blé pour aider son système immunitaire à lutter contre les agressions extérieures grâce à sa grande source d’anti-oxydants et son fort pouvoir détoxifiant.

MON JUS :

  • 30 cl de jus d’orange
  • 2 c.à.c de jus d’herbe de blé
  • 1 c.à.c de gingembre
  • 1 c.à.c de curcuma
  • 1 c.à.c de poivre

Contre indication :

La détoxication puissante du corps peut entraîner quelques nausées (rare) donc commencez doucement avec 1 c.à.c.

De petites allergies peuvent apparaître (gonflement des muqueuses ou de la gorge (rare).

Si vous avez déjà fait un AVC ou êtes sous anti-coagulant ne prenez pas de jus d’herbe de blé.

Si vous avez le moindre doute, consultez votre médecin.

Etudes concernant le jus d’herbe de blé :

  • En 2001, le National Institute of Health (Etats-Unis) finança une étude concernant 180 individus vivant à Quidong en Chine.
  • Le Scandinavian Journal of Gastroenterology révéla en avril 2002 que les patients atteints d’une colite ulcéreuse distale active à qui l’on prescrivit du jus d’herbe de blé pendant 1 mois montrèrent tous une réduction importante de l’activité de la maladie.
  • Le Dr. Chris Reynolds. M. B., B. S. A observé de meilleur résultats sur ses patients sous chimiothérapie qui consomment du jus d’herbe de blé.
  • Le Memorial Sloan Kettering Cancer Center et le Indian Pediatrics Journal ont lancé des études et prouvé que des enfants souffrants d’anémie ou de myélodisplasie qui prenaient du jus d’herbe de blé régulièrement pouvait espacer leur transfusion sanguine.
  • Le docteur Ann Wigmore fonda le Hippocrates Health Institute. de nombreux cancers en phase terminale et d’autres maladies chroniques furent guéris la bas grâce à la prise quotidienne de jus d’herbe de blé, elle gagna d’ailleurs en réputation 

Pour trouver un jus d’herbe de blé de bonne qualité faites le vous même ou allez l’acheter en poudre sur : la-vie-naturelle.com;

Bonne dégustation les guerriers :D.

Ma liste de courses Synergétique !

Salut les guerriers ! 

Aujourd’hui, je vous livre ma liste de course synergétique

La synergie alimentaire et le fait de savoir quels aliments coupler entre eux pour décupler leurs actions sur la santé que nous n’aurions pas si nous les prenions seuls. Les vitamines, minéraux, oligoéléments et phytonutrients vont donc fonctionner ensemble pour augmenter les bénéfices santé.

1+1 = 3 existe bien finalement puisque c’est la définition même de la synergie alimentaire.

Le prochain article nutrition vous fera découvrir les bienfaits de certaines combinaisons d’aliments, mais en attendant je vous livre ma liste de courses pour manger sainement. Bien évidemment je ne prends pas toute la liste à chaque fois que je vais au magasin, mais ça me permet de changer régulièrement de produits pour changer les saveurs de mes plats.

Légumes BIO (de saison si possible) :

  • Brocolis
  • Kale
  • Mâche
  • Epinards
  • Oignons
  • Champignons de Paris
  • Poivrons
  • Tomates
  • Carottes
  • Avocats
  • Betteraves
  • Patates douces
  • Pommes de terre
Pour une bonne santé cardiaque, consommez beaucoup de fruits et légumes.

Fruits BIO (de saison si possible) :

  • Pomme
  • Kiwi
  • Banane
  • Citron jaune
  • Citron vert
  • Raisin rouge
  • Mangue Poire

Baies BIO (de saison si possible) :

  • Myrtilles
  • Framboises
  • Fraises
  • Mûres
  • Baies de goji

Oléagineux (non grillés, salés ou sucrés) :

Chaque oléagineux à sa spécificité, les noix du brésil par exemple sont chargées en Sélénium !
  • Amandes
  • Noix de cajou
  • Cacahuètes
  • Noix du brésil
  • Noix de péchant
  • Noix
  • Pistache

Légumineuses :

  • Pois chiche
  • Haricots rouges
  • Haricots blancs
  • Lentilles 

Graines :

  • Lin 
  • Chanvre
  • Chia
ne voudrait pas goûter ce CHILI végétarien sur lit d’oeufs au plat et avocats ?

Huiles :

  • Coco vierge
  • Olive extra vierge
  • Avocat
  • Lin

Beurre : 

  • Cacahuètes
  • Amande
  • Cajou

Vinaigre :

  • Pomme 
  • Framboise
  • Epices et herbes aromatique
  • Oeufs (code 0 : BIO ou Code 1 : élevé en plein air)
  • Yaourt au lait de coco 
  • Fromage BIO : brebis, chèvre ou roquefort
  • Flocons d’avoines
  • Miel BIO
  • Thé vert BIO
  • Céréales complètes
  • Chocolat noir + 80%
  • Laits végétaux
  • Pain complet (pas de pain de mie)
Le lait d’amande est excellent pour la santé
  • Produit à base de soja : Vous pouvez consommer du TOFU, de la soupe MISO ou du yaourt fermenté de soja en grande quantité. Limité la consommation d’autres produits à base de soja 2 à 3 fois par semaine dû à la quantité excessive de phyto-oestrogènes contenus dans le soja. Ce taux élevé peu perturber l’équilibre hormonal d’un homme ou d’une femme si il est consommé en grande quantité.

Pour ceux qui ne sont pas végétarien :

  • Consommez de la viande rouge de bonne qualité en faible quantité (1 fois / semaine)
  • Consommez du poisson 2 à 3 fois / semaine 
  • Consommez de la viande blanche 1 à 2 fois / semaine

5 exemples de synergie alimentaire :

  • Vitamine A : Oeufs au plat accompagné d’épinards
  • Fer : Salade de lentilles, poivrons rouges et brocolis
  • Calcium : Omelette aux champignons de PARIS avec légumes verts crus
  • Magnésium : Une banane avec 2 carrés de chocolat noir 80%
  • Prévention du cancer du côlon : Salade de fruits Avocat, pomme, Banane, graines de lin 

Bonne journée à tous et bon appétit ! 🙂

3 WODs de 7 minutes :

Salut les guerriers,

Aujourd’hui je vous partages 3 WODs de 7 minutes à essayer chez vous ou à la salle !

Croyez moi, 7 minutes c’est à la fois court mais TRES long.

Anthony quand il fini un WOD de 7 minute

7 min c’est un « SPRINT », vous devez donner beaucoup d’intensité et vous pouvez voir les bienfaits d’un 7 min Workout sur l’article qui en parle ICI.

Lexique en fin d’article.

I. SHOULDER (épaules) :

AMRAP 7’00 »:

  • 5 Burpees
  • 5 HSPU
  • 10 Double Kettle Bell Push Press (16 kg)

II. CHEST (pectoraux) :

FOR TIME Time Cap 7’00 »

  • 70 Benchpress (60% du Max)

Cut = 10 HRPU

III. LEGS (jambes) :

EMOM 7’00 » :

  • 14 Wall Ball + 6 Burpees OTWB
Le fameux Wall Ball

LEXIQUE :

  • AMRAP : AS Many Rounds As Possible (le plus de tours possible)
  • FOR TIME Time Cap (Pour le temps, à X min vous arrêtez tout)
  • EMOM : Every Minute On the Minute (Vous avez 1 minute pour faire le mouvement. Votre temps de repos et le temps qu’il reste : si vous mettez 35 secondes à faire votre exercice, vous aurez 25 secondes de repos)
  • HSPU : Hand Stand Push Up (Pompe poirier contre un mur)
  • Benchpress : Développé couché
  • HRPU : Hand Release Push Up (Pompe avec les mains décollés du sol en position basse)
  • Burpees OTWB : Burpees Over The Wall Ball (Vous faites un burpees puis sautez au dessus du Wall ball)

Bon WODs à tous et bonne souffrance !

Le charbon actif, meilleur détoxiquant !

Salut les guerriers ! 

Oui ça peut paraître bizarre de mettre du charbon dans une boisson ou un plat, mais ce n’est pas n’importe quel charbon, c’est un charbon activé qui permet de décupler son pouvoir d’absorption en le carbonisant… On obtient le charbon végétal par carbonisation des coques de noix de coco.
Celle-ci s’effectue à des températures élevées jusqu’à 900°, en l’absence totale d’air. Cette première étape est suivie d’une phase d’activation par nouvelle chauffe, aux mêmes températures ou l’on y ajoute de l’air, de la vapeur d’eau et des gaz oxydants. Cette deuxième phase va lui permettre d’avoir une grande porosité et donc d’absorber 100 fois sont poids. 

En poudre, l’absorption sera meilleure

En 1813, une démonstration devant l’Académie française de médecine, dirigée par M. Touéry, un pharmacien de Montpellier, a permis de conclure qu’une dose létale de strychnine pouvait être neutralisée si celle-ci est enrobée dans du charbon végétal. 

Des essais cliniques sur des rats ayant ingéré des gélules de charbon végétal sont arrivés à la conclusion que ce produit naturel ralentissait le vieillissement. 

En effet, ces rats ont vu leur espérance de vie grimper de 34,4%, en raison de l’amélioration de leur flore intestinale et des processus d’élimination et d’assimilation. 

Deux médecins ont confirmé que le charbon végétal pouvait agir favorablement, dans le cas d’insuffisance rénale, chez les patients ne supportant pas la dialyse. Cette utilisation se retrouve également mentionnée dans une étude clinique effectuée en 1997 par l’Université pharmacologique de Hongkong. 

Purifie l’organisme :

Aperçu de la boisson que nous sommes entrain de mettre au point à base de charbon actif


– Désintoxiquant : surdose médicamenteuse, intoxication légère aux métaux lourds, empoisonnement.
– Troubles intestinaux : régularise le transit, calme la diarrhée, la gastro- entérite et la constipation.
– Troubles digestifs : brûlures d’estomac, reflux gastrique, aérophagie, flatulences, ballonnements, éructations, côlon irritable, crampes. Abaisse le cholestérol et les triglycérides sanguins.
– Supprime la mauvaise haleine et blanchis les dents.
– Équilibre l’insuffisance rénale. 

Précautions d’emploi du charbon activé :


Le charbon végétal ayant un pouvoir d’absorption énorme, il peut réduire l’efficacité des médicaments (y compris les tranquillisants, la pilule anticonceptionnelle, les antibiotiques).
Il est conseillé d’espacer la prise de charbon végétal avec des médicaments de 4 heures pour éviter un manque d’efficacité de ceux-ci. 

1. CONTRE-INDICATIONS : 

Le charbon végétal n’est pas recommandé aux femmes enceintes ou qui allaitent.
Il ne convient pas aux nourrissons ni aux enfants de moins de 6 ans, sauf avis du pédiatre traitant. 

2. SOURCES : 

Amuhf (1992), Épuration digestive lors des intoxications digestives, Nîmes, le 27 novembre 1992.
Courty, Clément. (1952), Charbons Activés : adsorption des gaz et des vapeurs , Gauthier-Villars. 

Gaid, K., Cavelier, C. et Martin, G. (1982). Mécanismes de l’épuration biologique sur charbon actif. Water Research , 16(1), 7-17
Gaid, K., Martin, G. et Cavelier, C. (1979). Observations au microscope électronique des populations bactériennes sur charbon actif. Journal français d’hydrologie , 10(2), 125-130 . 

Lafrance, P., Mazet, M. et Villessot, D. (1983). Croissance bactérienne sur charbon actif granulé. Investigation au microscope électronique à balayage. Water Research , 17(10), 1467-1470 .
Merlet, N., Premost, M., Merlet, Y. et Coallier, J. (1992). Enlèvement de la matière organique dans les filtres CAB (CAB = charbon actif biologique). Revue des sciences de l’eau/Journal of Water Science , 5, 143-164.
Thibault, D., Desjardins, R., Prévost, M., Niquette, P. et Lachapelle, J. (1997). Exploitation des filtres bicouches au sable et charbon actif biologique. Canadian Journal of Civil Engineering , 24(2), 250-262 . 

Starenkyj, Danièle. Mon petit docteur. Éditions Orion.
Versini, François. (2013), Le charbon de bois activé , Rouge et Vert éditions. Nouvelle édition. 

Le Full-Body

L’entraînement à essayer !!

Il consiste à entraîner tout les groupes musculaires dans la même séance en réduisant le nombre d’exercices par groupe musculaire à 2. La réponse anabolique de notre corps étant proportionnelle à l’intensité musculaire utilisé pour notre séance, celle-ci va être d’autant plus forte que nous allons solliciter tout les muscles du corps. Les entrainements poly-articulaire, sont des mouvements fonctionnels qui sont utiles dans votre pratique sportive et vont vous permettre d’éviter les blessures grâce au renforcement du corps dans son ensemble.

L’entraînement en Full Body à plusieurs bénéfices :

I. Un gain temps :

Vous allez pouvoir travailler l’ensemble des groupes musculaire en une seule séance !

Contrairement au split, vous allez travailler 1 à 2 groupes musculaire maximum lors de votre entraînement, vous allez donc maximiser la séance et pouvoir limiter le nombre d’entraînements de musculation à 3 par semaine ce qui peut arranger les personnes en manque de temps.

II. Intéressant pour les débutants:

Le full-body peut convenir largement à des pratiquants de musculation confirmés ! Cependant, il est vraiment intéressant pour les débutants car il va leur permettre de travailler le corps dans son ensemble,sans oublier une seule partie du corps et pour un débutant, cela est important !

On voit encore trop de jeunes pratiquants voulant prendre de la masse au niveau des pectoraux et des bras en oubliant de travailler les jambes, le dos et les épaules. Il va également leur permettre en effectuant seulement 2 exercices par groupe musculaire d’éviter une grosse dégradation musculaire et les courbatures qui vont avec.

III. Une prise de masse possible :

Raphaël qui fait du développé militaire

J’entends déjà les mauvais langues me dire qu’une prise de masse avec 2 exercices par muscle n’est pas possible et ils ont raison ! Seulement allons plus loin… Vous allez travailler avec seulement 2 exercices par muscle dans votre séance, mais vous allez faire 3 entraînements dans votre semaine ce qui fait donc 6 exercices différents par semaine avec 4 jours de repos.

Le corps changeant grâce au repos et à la nourriture absorbée, celui-ci va pouvoir progresser et prendre de la masse musculaire.

IV. Perte de graisse :

En Faisant travailler l’ensemble des groupes musculaires, vous allez faire augmenter votre métabolisme.

Le métabolisme influence toutes réactions chimiques du corps dont le rythme d’assimilation de la nourriture et la température corporelle. Plus le métabolisme sera élevé, plus nous aurons besoin d’énergie et le corps va venir déstocker les graisses pour les brûler et créer de l’énergie.

V. Le stress :

En augmentant votre métabolisme, vous allez avoir des réactions chimiques semblables aux réactions du corps face au stress :

  • Transpiration
  • Augmentation du rythme cardiaque
  • Difficulté à réfléchir

Cet entraînement va comme le crosstraining vous permettre d’avoir une meilleure gestion du stress dans la vie de tout les jours car vous serez habitué à avoir les réponses physiologique du corps face au stress et vous serez capable de les gérer.

Les inconvénients :

  • vous n’allez pas travailler chaque groupe musculaire à une intensité maximum
  • vous allez fatiguer l’ensemble de votre corps avant d’arriver au dernier exercice

Il faut donc peser le pour et le contre.

Anthony pendant un entraînement au soulevé de terre (140 kg)

Conseils :

I. Laissez bien 1 jour de repos entre 2 entraînements Full Body.

II. Prenez 2 mouvements par groupe musculaire et changez les sur chaque séance de la semaine.

III. Ne travaillez pas en force quand vous faites du Full Body, la force étant un entraînement spécifique.

Exemple séance Full Body : 

4 x 12 reps avec 45’’ de repos 

Biceps : 

  • Curl Barre EZ
  • Curl haltère marteau

Dos :

  • Tirage horizontal
  • Tractions écartées

Triceps :

  • Barre au front poulie basse
  • Extension poulie haute (corde)

Epaules : 

  • Développé militaire guidé
  • Elévations latérales

Jambes : (2 groupes musculaire)

  • Squats
  • Leg extension 
  • Soulevé de terre 
  • Leg curl 

Nous ferons prochainement un article sur l’entraînement en Split pour que vous puissiez savoir les bienfaits de chaque type de training.

On est dimanche donc bon RetsDay les guerriers.

Le shilajit, le meilleur allié santé !

Salut les gens, vous vous demandez certainement quel est cet aliment inconnu du grand public, alors lisez bien ce qui suit !

Le SHILAJIT, mais Quessessait ? 

Le shilajit est issu des roches sédimentaires des chaînes de montagnes de l’Himalaya, de l’Altaï, de l’Oural et du Caucase, ce qui permet de le trouver dans plusieurs pays tel que l’Inde, la Russie, la Chine, le Pakistan ou encore la Mongolie. Il aurait été découvert par des villageois de l’Himalaya qui observaient les grands singes blancs mâcher cette substance qui suintait des parois rocheuses.

Le shilajit sous sa forme naturel

Le shilajit, qui est un mélange d’humus, de matières organiques et minérales, suinte de ces roches sous forme de résine lorsque les chaleurs de l’été se font ressentir. Il contient 85 minéraux ionisés (facilement transportés et absorbés dans le système digestif), des acides aminés et des vitamines. De plus, il est constitué de deux matières qui se font rares dans l’alimentation d’aujourd’hui à cause de l’industrialisation de masse qui a usé les sols, à savoir l’acide fulvique et l’acide humique (constituants issus de la décomposition de la biomasse pendant des milliers d’années).

Quels sont les bienfaits de cette résine peu connue du grand public ?

I. Source d’antioxydants :

L’acide fulvique contenu dans le shilajit permet d’en faire une source d’antioxydants à ne pas négliger, d’après une étude qui a vu le taux de Coenzyme Q10 (antioxydant puissant) augmenter de 29% chez ses sujets.

II. Detoxifiant et nettoyant :

L’acide humique présent dans le shilajit permet de nettoyer le corps en profondeur, il neutralise les toxines auxquelles nous sommes soumis tous les jours lorsque nous respirons, mangeons ou buvons (produits chimiques, métaux lourds, résidus de médicaments, déchets naturels du corps).

III. Un tonique puissant :

Grâce à sa forte teneur en minéraux ionisés et vitamines, le shilajit est un produit de choix pour les personnes âgées ou qui souffrent de fatigue chronique. Il revitalise l’ensemble des systèmes de l’organisme et soutient le système immunitaire. De plus, lorsque l’on associe le shilajit à la coenzyme Q10, on observe une augmentation de la production d’énergie dans le cerveau de 56 % et dans les muscles de 144 %.

C’est également un tonique puissant du système immunitaire vu en section VIII.

IV. Prévient le diabète : 

Le shilajit aide à prévenir le diabète par deux modes d’action : 

  1. Il augmente la prolifération des cellules bêta qui fabriquent l’insuline dans le pancréas et donc améliore sa capacité à sécréter rapidement de grandes quantités d’insuline.
  2. L’acide fulvique aide à réparer les lésions des cellules du pancréas.

Il a donc un effet bénéfique sur la santé du pancréas et l’hyperglycémie.

Les magnifiques montagnes de l’Himalaya

V. Améliore le système nerveux : 

Il augmente la longévité, améliore la mémoire et les capacités cognitives grâce à l’acide humique qu’il contient, il atténue également les déficits du fonctionnement cérébral, incluant l’amnésie.

L’acide fulvique présent dans le shilajit peut quant à lui bloquer certaines accumulations de protéines (agrégats de beta-amyloid), qui sont, à la base de certaines maladies neurodégénératives.

VI. Anxiolytique naturel : 

D’après une étude, le shilajit a un effet anxiolytique moins prononcé que le « diazepam » mais semblable à celui-ci. En effet, il agit sur les taux de monoamines et de leurs métabolites dans le cerveau.

VII. Améliore l’absorption intestinale : 

L’acide fulvique facilite le transport des micro-nutriments et l’humus permet une meilleure absorption intestinale grâce à sa structure moléculaire.

VIII. Améliore le système immunitaire :

Le shilajit permet, grâce à sa composition moléculaire de palier aux problèmes immunitaires comme les allergies, l’asthme, la faiblesse immunitaire générale ainsi que pour certaines maladies auto-immunes. Il permet aussi d’acheminer plus facilement les traitements aux cellules qui en ont besoin grâce à son rôle de transporteur.

Un ouvrage sur l’ayurvedique ancien, pris très au sérieux, le « Charaka Samhita » affirme « qu’il n’y a aucune maladie curable dans l’univers qui ne puisse être soignée avec le shilajit ».

Mise en garde :

Éviter de consommer le shilajit en cas de taux d’acide urique élevé dans l’organisme.

Etudes :

  • Safety and efficacy of shilajit, Phytother Res. Avril 2014.
  • Bhattacharya S., Pal D., Banerjee D., et al. Shilajit dibenzopyrones: Mitochondria targeted antioxidants, Pharmacologyonline, 2009, 2:690-8. 
  • Shilajit : a natural phytocomplex with potential precognitive activity, Int J alzeimers Dis.février 2012.
  • Winston, David et Maimes Steven. Adaptogens, Healing Art Press, Rochester, Vermont, 2007, p. 201 à 204
  • Jaiswal A.K. et al., Effects of shilajit on memory, anxiety and brain monoamines in rats, Indian Journal of Pharmacology, 1992, 24: 12-17.
  • Schliebs R. et al., Systemic administration of defined extracts from Withania somnifera and shilajit differentially affects cholinergic but not glutamatergic and GABAergic markers in rats brain, Neurochem. Int., 1997 Feb, 30(2): 181-90.
  • Gupta S.S., Effect of shilajit, Ficus bengalensis & ant pituitary extract on glucose tolerance in rats, Indian J. Med. Res., 1966, 54: 354-66.
  • Trivedi N.A. et al., Effect of shilajit on blood glucose and lipid profile in alloxan-induced diabetic rats, Indian J. Pharmacol., December 2004, vol. 36, issue 6, 373-376.
  • Nidhi S. et al., Modulation of oxidative and antioxidative status in diabetes by asphaltum panjabinum, Diabetes Care, 2003, 26: 2469-2470.

Utilisant régulièrement du Shilajit, je peux vous confirmer que l’on ressent rapidement un coup de boost !

Bonne dégustation, vous allez bientôt déborder d’énergie !

Comment éviter les courbatures ?

Salut les guerriers, j’espère que vous êtes prêts pour une nouvelle semaine pleine d’informations !

Et si nous nous intéressions aux courbatures aujourd’hui ?

En premier lieu, définissons les courbatures :

Les courbatures résultent de la réparation par le corps des micro-lésions du muscle et de son enveloppe (myo-aponévrotiques) dues à une séance de sport. En créant de nouvelles cellules pour réparer ces micro-lésions, des douleurs appelées « courbatures » apparaissent et sont à leur maximum en général le sur-lendemain de l’entraînement. C’est en fabriquant ces nouvelles cellules que votre muscle va prendre de la masse, c’est donc une bonne chose d’avoir des courbatures même si on les regrette sur le moment !

Comment peut on combattre les courbatures ?

I. L’ échauffement :

Pour toute séance de sport, il va être conseillé d’effectuer un échauffement pour préparer le corps à travailler correctement. La circulation sanguine va s’accélérer et permettre une meilleure élimination des déchets. Par ailleurs, l’échauffement augmente la température du corps dilatant les vaisseaux sanguins et oxygénant les muscles.

Il va également permettre d’éviter les blessures lors d’une reprise du sport ou lors d’une séance intense ! (je vous parle de ma routine échauffement en bas de page).

II. L’habitude de l’entraînement :

Il faut s’entraîner régulièrement dans n’importe quel sport.

En effet, plus vous aurez l’habitude de vous entraîner, moins vous aurez de courbatures puisque celles-ci surviennent généralement à la suite d’une reprise d’activité ou d’un changement d’activité.

Pour accroître ses performances physiques, il est conseillé d’y aller progressivement et régulièrement (même les champions du monde blessés reprennent leur entraînement à la base).

Les muscles ont besoin d’être préparés petit à petit à l’effort pour avoir moins de risques de micro-lésions des fibres musculaires entraînant les courbatures.

III. Les étirrements :

Les étirements doux (5 à 10 secondes / muscles) avec mouvements seraient préférables; Des études concernant les étirements dont on nous parle depuis des années (tenir une position pendant 30 secondes à 1 minute à la fin d’un entraînement) ont prouvé que ceux-ci sont au contraire mauvais pour les muscles puisqu’ils étirent les micro-lésions et donc sont le résultat d’avantage de douleurs.

Les étirements sont surtout utiles pour se relaxer et relâcher la tension musculaire donc attendez 1h après votre séance de sport et faites des étirements doux.

IV. L’hydratation :

Notre corps est constitué de 60 à 70 % d’eau, ce qui fait de l’hydratation, le point clé de toutes les performances et tous les remèdes ! Il est préconisé de boire une bouteille d’eau par jour, ce qui représente 1.5 litre auxquel il faut ajouter 1 litre par heure de sport en moyenne (pour le crossfit et autre activité cardio je préconise personnellement 1 litre par demi heure).

L’eau permet d’acheminer les nutriments aux différents muscles et organes qui en ont besoin, elle achemine par exemple les glucides qui une fois ingérés par l’organisme se transforment en glycogène : la source principale d’énergie pour les muscles. Les protéines et acides aminés sont quant à eux acheminés pour combler les micro-lésions en créant de nouvelles cellules et fibres.

La déshydratation fragilise les muscles. Une grosse partie des blessures qui ne sont pas liées à une atteinte extérieure sont le résultat de la déshydratation ! (Je vous livre ma routine hydratation à la fin de cet article)

V. La mobilité :

Les massages au rouleau de massage permettent d’exercer une pression sur les tissus profonds et aident ainsi à « lisser » le muscle.

Ce lissage va relâcher les muscles et donc éviter la douleur des courbatures contrairement aux étirements.

Les rouleaux de massage sont de plus en plus visibles et de formes différentes. Vous pouvez vous masser le dos avec un rouleau à picot qui viendra effectuer des pressions plus importantes sur la surface de ses picots, utiliser une balle de massage pour cibler des zones plus restreintes telles que les insertions tendineuses du pectoraux ou des fessiers ou encore privilégier les « mini rouleaux » aux rouleaux classiques sur un gros muscle pour avoir une plus grosse pression sur la surface du rouleau.

Les massages au rouleau ou à la balle peuvent être douloureux, veillez donc à avoir un mouvement lent pour éviter une contraction musculaire réflexe.

VI. Le froid :

Le bain froid après un entraînement intense va permettre de réduire les courbatures. Les micro-lésions des muscles étant à l’origine d’un phénomène toxique (fuite de calcium dans les fibres musculaires), elles déclenchent des réactions inflammatoires. Quand les fibres musculaires sont soumises au froid, elles diminuent leur sensibilité au calcium, la toxicité du calcium est donc diminuée et les réactions inflammatoires également.

WIM HOF surnommé « IceMan » est détenteur de records de nage sous la glace !

Le bain d’eau froide consiste à immerger une partie ou la totalité du corps d’un athlète dans un bain d’eau froide dont la température est inférieure à 15° pendant au moins 10 minutes, 15 minutes étant recommandées.

Grâce à l’immersion par le froid, vous allez réduire les oedèmes sur vos muscles, soulager les douleurs des courbatures et éviter la fatigue.

VII. L’alimentation :

Une alimentation équilibrée, riche en acides aminés, protéines, lipides et glucides sera votre meilleure arme pour combattre les courbatures et amener à vos muscles ce dont ils ont besoin pour combler les micro-lésions !

Bien-sûr il faut combiner une alimentation équilibrée en macronutriments et la synergie alimentaire qui permet une meilleure digestion !

Pour une grande partie de la population qui s’entraîne après le travail, on va privilégier une alimentation riche en glucides et lipides à midi accompagnée de salade, crudités ou légumes pour l’apport hydrique. Ceux-ci seront stockés après avoir été transformés et serviront d’énergie le soir pendant votre entraînement.

Le soir nous allons privilégier une alimentation riche en protéines et acides aminés, les acides aminés qui permettront une meilleure assimilation des protéines. Ce repas sera également accompagné de salade, crudités ou légumes pour l’apport hydrique.

Sources :

  • Bleakley C., McDonough S., Gardner E., Baxter G. David, J. Ty Hopkins, and Gareth W Davison. Cold-water immersion (cryotherapy) for preventing and treating muscle soreness after exercise. The Cochrane Library, Feb 2012.
  • Elias GP, Wyckelsma VL, Varley MC, McKenna MJ and Aughey RJ. Effectiveness of water immersion on post-match recovery in elite professional footballers.Int J Sports Physiol Perform 2013 In Press.
  • Medicine and Science in Sports and Exercise.

Ma routine échauffement :

  1. échauffement articulaire en partant du cou jusqu’aux chevilles
  2. 1000 m Rameur en variant les cadences de tirages

Ma routine hydratation :

  1. 8 gorgées d’eau en me levant
  2. 8 gorgées d’eau avant le repas
  3. 8 gorgées d’eau après le repas
  4. 8 gorgées d’eau avant de dormir
  5. Hydratation quand j’y pense et 1 litre par demi heure de séance cardio

Bonne semaine à tous !

La « NASH » ou « maladie du soda »

Salut les guerriers, aujourd’hui nous allons découvrir ce qu’est la « maladie du soda » 

La « maladie du soda », mais, quessessait ??

schéma de la dégradation d’un foie

La stéatose hépatique non alcoolique (NASH en anglais pour « Non Alcoholic Steato Hepatitis »), plus souvent désignée sous le terme « maladie du soda » est une maladie chronique difficile à déceler qui résulte d’une mauvaise hygiène de vie.

Cette maladie est très répandue puisque d’après une étude, elle touche 6 millions de Français et pourrait devenir la première cause de greffe du foie dans les années à venir.

En 2018, la première journée du NASH a eu lieu le 12 mai pour faire connaître cette maladie au grand public et pour sensibiliser sur le bon comportement à avoir.

Cette maladie a heureusement plusieurs stades, les moins graves touchant la plus grande partie de la population malade (46%), mais le « NASH » qui est la forme la plus grave de la maladie pourrait devenir le mal du siècle au vu de la progression de celle-ci.

Le seul traitement connu à ce jour pour combattre le « NASH » est un changement de mode de vie alimentaire combiné à une activité physique régulière.

Cette maladie n’a pas de symptômes mais peut être diagnostiquée par une ponction du foie (examen douloureux et invasif).

Les facteurs de risques sont :

  • Diabète
  • Hypertension
  • Obésité 
  • Cholestérol
  • Alcool
  • Stress

Comment combattre la future maladie du siècle ?

L’alimentation :

Le sucre étant le principal ennemi du corps pour cette maladie, il va falloir réduire les quantités ingérées pour éviter un taux élevé dans le sang qui, une fois arrivé au foie, sera transformé en graisse. 

Veillez à réduire les sucres blancs et tous les plats industrialisés bourrés de sucre comme les sodas, bonbons, gâteaux, etc…

Les graisses en surabondance vont se stocker dans les cellules du foie (d’ailleurs la maladie du soda est également appelée « maladie du foie gras ») ce qui n’est pas bon pour la bonne santé de votre foie.

L’alcool est également traité par le foie (on connaît tous la cirrhose dû à l’alcool, mais, qui peut également avoir lieu avec la maladie du soda) qui le transforme. Les molécules qui résultent de cette transformation s’accumulent dans le foie ce qui est toxique pour lui.

Maladie :

Le diabète qui vient perturber le métabolisme du corps concernant l’insuline peut affecter le foie. En effet, le risque de dépôt de graisse dans le foie est alors plus élevé.

L’obésité et la sédentarité sont nos pires ennemis

L’utilisation de médicaments pour combattre d’autres maladies peut entraîner un stockage de déchets toxiques dans le foie, éliminé par les urines suivant les facteurs génétiques et environnementaux.

Le stress qui est également le mal du siècle est à l’origine de nombreuses maladies et peut également affecter le foie.

La sédentarité :

En pratiquant une activité physique régulière (même si vous en faites seulement 7 minutes par jour) vous allez déstocker les graisses pour éviter qu’elles ne s’accumulent dans le foie. La majorité des personnes touchées par cette maladie sont sédentaires.

Sources :

Voilà, vous êtes paré pour combattre cette maladie « merdique » et prévenir vos proches !

Bonne journée les guerriers.

Le 7 minutes workout

Aujourd’hui nous allons nous intéressé aux 7 minutes workout !

Faire du sport 7 minutes par jour mais d’où ça vient ?

À la base, le 7 minutes workout a été élaboré par Brett Klika et Chris Jordan, de l’institut de la Performance Humaine à Orlando (Un article a été publié en 2013 dans American College of Sports Medicine’s (Health & Fitness Journal))

Ce programme a été créé initialement pour répondre à la demande d’une population qui manque de plus en plus de temps pour s’entraîner, ayant un rythme de vie intense, entre la vie professionnelle et la vie familiale.

Il se décline en 12 exercices différents à effectuer sous forme de cardio-training de 30 secondes d’exercice puis 10 secondes de repos.

Le temps pour faire les 12 exercices est donc de 7 minutes et 50 secondes.

À qui s’adresse ce workout ?

Il s’adresse à tous le monde, si vous manquez de temps, vous pouvez bien trouver 7 minutes dans votre journée pour une séance de sport.

Si vous n’aimez pas le sport également… est ce que 7 minutes de « souffrance » ne vaut pas la peine pour décrasser les excès d’un week-end de fête ??

Bref ce workout est accessible à tout le monde et même aux chefs d’entreprises qui travaillent d’arrache pied !

Vous pouvez d’ailleurs trouver plusieurs applications proposant des 7 minutes workout différents.

Un HIIT efficace ?

Comme tout bon High Intensity Interval Training (HIIT) qui se respecte, celui-ci va vous faire monter le rythme cardiaque et augmenter votre métabolisme ce qui va permettre de venir puiser dans les masses graisseuses et encore plus si vous le faites à jeun au réveil !

Vous allez pouvoir travailler en endurance musculaire ou encore faire grimper votre VO2 max suivant le type d’entraînement que vous choisissez sur ce labs de temps.
Des études ont pu prouver qu’un entraînement de courte durée en HIIT pouvait avoir les mêmes bénéfices qu’un entraînement modéré de 45 minutes.

Maintenant je vais vous proposer 3 trainings de 7 minutes au Poids de corps que j’adore et 1 avec matériel qui va vous exploser le cardio (ceux qui l’ont testé avec moi m’ont détesté) !

I. AMRAP 7’00 » :
. 7 pull ups
. 14 push ups

II. AMRAP 7’00 » :
. 7 ai squats
. 14 walking lunges

III. AMRAP 7’00 » :
. 7 Knee to elbow
. 14 sit ups

IV. AMRAP 7’00 » :
. 7 deadlift 70 kg
. 7 burpees Over The Bar

Personnellement j’aime utiliser ce format d’entraînement qui est rapide et vraiment cardio !

Bonne séance les guerriers !

Le mode de vie alimentaire méditerranéen

Salut les guerriers, aujourd’hui nous allons parler du « régime méditerranéen » qui est plutôt un mode de vie !

La découverte des vertus du mode de vie alimentaire méditerranéen est attribuée au physiologiste américain Ancel Keys qui étudie sur ce mode de vie à partir de 1950 et découvre le bon état de santé des habitants de la crête malgré une alimentation pauvre en viande.

Ce mode de vie alimentaire pourrait bien remonter à l’alimentation de la Grèce Antique.

Le mode de vie méditerranéen est basé sur l’alimentation suivante :

  • Abondance de produits céréaliers complets
  • Abondance de fruits et de légumes
  • Abondance d’ail, d’oignons, d’épices et d’aromates
  • Utilisation de l’huile d’olive et de colza comme corps gras
  • Consommation quotidienne de légumineuses, de noix et de graines
  • Consommation quotidienne de yaourt et de fromage
  • Consommation quotidienne, mais modérée, de vin rouge (1 verre)
  • Grande consommation de poisson
  • Consommation limitée de poulet et d’oeufs 
  • Consommation limitée d’aliments sucrés 
  • Consommation très limitée de viande rouge (quelques fois par mois)

Les bienfaits de ce mode de vie sont :

I. Une amélioration de la santé en générale :

Il est conseillé dans le mode de vie alimentaire méditerranéen de ne consommer viandes et produits laitiers qu’en faible quantité puisqu’ils sont chargés en acide urique (pouvant déclencher la goutte et les calculs rénaux). L’apport en acides gras monoinsaturés va quand à lui prévenir la bonne santé cardiaque et l’apport abondant de fruits et légumes va permettre une meilleure hydratation pour évacuer les déchets naturels du corps.

II. Une bonne source d’antioxydants :

Les antioxydants qui combattent les radicaux libres sont en effet présents dans les fruits et légumes.  Plus vous mangerez de fruits rouges, plus le taux d’antioxydants sera élevé (les baies de Goji en sont une très bonne source).

Les antioxydants permettent également d’éviter le vieillissement prématuré des cellules et donc de vivre plus longtemps !

III. Une bonne hydratation :

Les fruits et légumes permettent une hydratation constante pour éliminer les déchets sécrétés par le corps et en particulier l’acide urique ingéré par la consommation de viande. L’idéal étant d’avoir des légumes à chaque repas ainsi que des fruits entre les repas ! 

Privilégiez les légumes bio et de producteurs locaux tels que les tomates, salades ou encore concombres qui sont chargés en eau.

IV. Prévient les maladies cardiaque et la DMLA :

Le mode de vie alimentaire méditerranéen est composé d’acides gras mono et polyinsaturés (réduit les taux de cholestérol total et de LDL-cholestérol (mauvais) et augmente celui de HDL-cholestérol (bon)) qui  jouent un rôle dans la prévention du risque d’infarctus du myocarde et de maladies cardio-vasculaires. L’apport d’huile d’olive extra-vierge permet de réduire de 30% la survenue de problèmes vasculaires.

Les oméga-3 contenus dans les poissons et l’huile d’olive permettent, d’après une étude de l’INSERM de réduire le risque de DMLA (maladie dégénérative de la zone centrale de la rétine qui entraîne une baisse de la vision) de 41%.

V. Prévient le diabète et le cancer : 

Le mode de vie alimentaire méditerranéen permettrait de réduire de 35% le risque de diabète grâce à son niveau élevé en fibres. Celles-ci permettent de diminuer l’absorption du cholestérol et du glucose ce qui est efficace pour maîtriser sa glycémie et réduire le risque de souffrir de diabète de type 2.

Les fibres sont également très efficaces contre le cancer du côlon.

VI. Une bonne santé mentale :

Comme vu sur d’autres articles de ce blog, les antioxydants permettent une bonne santé mentale en protégeant le cerveau contre certaines maladies neurodégénératives tels que les maladies de parkinson ou d’alzheimer. Là encore, c’est le fait de s’attaquer directement au vieillissement des cellules qui permet d’éviter ces maladies et de limiter la diminution des facultés cognitives du cerveau.

Point négatif :

  • Les aliments d’aujourd’hui sont beaucoup moins chargés en minéraux et vitamines
  • La consommation de lait (yaourt et fromage) n’est pas bonne pour la santé
  • Beaucoup de pesticides dans une alimentation non bio et sur les aliments achetés en grande surface

Source : 

Bon appétit à tous !

Les bienfaits de la Musculation :

Salut les guerriers ! 

Aujourd’hui nous allons parler de la musculation et pourquoi s’y mettre !

I. Permet d’éviter la perte de masse musculaire et osseuse :

En effet, plusieurs études ont permis de démontrer que 2 séances de musculation par semaine permettent un gain léger de masse musculaire pour les personnes jusqu’à 80 ans. Les personnes inactives quand à elles, perdent entre 3 et 8 % de masse musculaire tous les 10 ans.

Il est également démontré que la masse osseuse qui a tendance à décroître chez les personnes inactives reste la même, voire croît chez les personnes qui pratiquent la musculation.

II. Booste le métabolisme et réduit les tissus adipeux :

Augmenter son métabolisme (constitué par deux ensembles de phénomènes : l’anabolisme qui est la transformation des nutriments en tissus vivants et le catabolisme qui est l’altération d’autres éléments afin de produire de l’énergie nécessaire au fonctionnement de notre corps) va permettre d’aller puiser l’énergie manquante dans les masses adipeuses pendant la séance et par la suite d’amener les protéines, lipides et glucides aux muscles pour une meilleure reconstruction des micro-lésions créées par la séance.

Il y a donc une perte de masse adipeuse puis un gain de muscle par la suite.

III. Lutte contre les problèmes cardio-vasculaire et le diabète de type 2 :

La musculation aide à prévenir l’hypertension artérielle et le diabète de type 2.

Une étude parue dans une revue de littérature scientifique en 2011 affirme que les entraînements de musculation en résistance sont aussi efficace pour prévenir certains problèmes cardiaques que les entraînements en endurance aérobie.

Pour ce qui est du diabète, la musculation est encore meilleure que les entraînements aérobie puisqu’elle améliore la résistance à l’insuline (le diabète de type 2 étant un manque de résistance du corps à l’insuline) et aide donc à réguler la glycémie. Ce qui contribue fortement à réduire le risque de diabète et à améliorer le taux d’hémoglobine glyquée (taux de glucose stable dans le sang). Elle agit également sur les récepteurs du glucose en augmentant leur densité.

IV. Lutte contre les problèmes liés à la vieillesse :

Plusieurs recherches ont démontré que la musculation augmente les capacités oxydatives du corps (La pratique de la musculation a augmenté l’oxydation des acides gras de 27% pour l’acide palmitique et de 20% pour l’acide oléique).

En vieillissant, les capacités physiques baissent inéluctablement mais, en pratiquant la musculation 2 fois par semaine, il est possible de lutter contre cette perte d’autonomie et d’améliorer ses capacités physiques et fonctionnelles.

V. Lutte contre la dépression et améliore la santé mentale :

La musculation va permettre aux personnes d’évacuer les tensions accumulées dans la journée, de libérer de l’endorphine et de diminuer la fatigue.

Les tensions de la journée sont une source de stress et le stress est la cause d’une grande partie des maladies du XXIème siècle. En pratiquant la musculation, vous allez permettre la diminution de ces tensions et de ce mauvais stress en libérant des endorphines qui vont vous plonger dans un état de bien-être.

La musculation va également permettre de diminuer la fatigue, il n’y a qu’à faire une séance pour le ressentir.

VI. Un corps harmonieux dont vous serez fiers :

La pratique de la musculation va opérer des changements mentaux mais également des changements sur votre physique que vous verrez dans votre miroir. Quoi de mieux que voir son corps devenir harmonieux et fort ??

A vous de jouer et d’essayer la musculation accompagné par un coach !

Bonne journée les guerriers et bonne séance !